L’utilisation de plantes thérapeutique pour la maladie d’Alzheimer

Catégories Santé
plante traitement alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une affection neurodégénérative irréversible et dynamique qui est associée à l’âge et caractérisée par de graves pertes de mémoire, des changements de personnalité, un comportement inhabituel et une diminution de la capacité intellectuelle. Jusqu’à présent, il n’existe pas de contre-mesure pour la maladie d’Alzheimer, mais un traitement symptomatique peut améliorer la mémoire et d’autres problèmes liés à cette maladie. Les produits issus des ressources naturelles comme les plantes médicinales sont utilisés depuis longtemps pour le traitement de divers troubles de la mémoire comme l’amnésie, la démence, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson. Diverses études ont décrit l’utilisation des plantes thérapeutiques pour le traitement de la maladie d’Alzheimer. Malgré cela, leur mode d’action exact est encore indistinct. Des études phytochimiques sur diverses parties de la plante ont démontré la présence de nombreux composés bioactifs, tels que les polyphénols, les tanins, les flavonoïdes, les triterpènes, les alcaloïdes et les stérols. Ces composés présentent une grande variété d’activités pharmacologiques qui comprennent des effets anticholinestérasiques, anti-inflammatoires, antiamyloïdogènes, hypolipidémiques et antioxydants. Cette revue fournit la description de différentes plantes médicinales contre la maladie d’Alzheimer.

Les produits dérivés des plantes sont soigneusement normalisés, et leur sécurité et leur efficacité pour une application particulière ont été testées.

La médecine par les plantes pratiqué en Inde, l’Ayurveda, montre que plusieurs préparations de médicaments ont été développées pour le traitement de diverses maladies. Diverses enquêtes scientifiques ont montré l’importance des plantes médicinales dans l’amélioration des fonctions du système nerveux. L’analyse phytochimique révèle la présence de divers composés bioactifs, tels que les tanins, les lignanes, les polyphénols, les flavonoïdes, les stérols, les triterpènes et les alcaloïdes dans les plantes médicinales, ce qui montre le potentiel contre divers problèmes, notamment les effets anti-amyloïdogènes, anti-inflammatoires, anticholinestérases, hypolipidémiques et antioxydants. Cette revue fournit la description des plantes médicinales qui possèdent un rôle prometteur dans la maladie d’Alzheimer.

Les plantes médicinales contre la maladie d’Alzheimer


Les plantes médicinales contiennent divers phytocomposés qui sont extractibles et utilisés comme matière première pour différentes études scientifiques. Divers métabolites secondaires des plantes sont commercialement essentiels et utilisés dans les industries pharmaceutiques. Récemment, les plantes médicinales ont été largement acceptées en raison de leurs effets secondaires moins nombreux que ceux des médicaments de synthèse et de la nécessité de répondre aux besoins de la médecine pour une population humaine croissante. Toutefois, l’approvisionnement régulier en matières premières devient souvent difficile en raison de divers facteurs tels que la répartition géographique, les changements environnementaux, les pratiques culturelles, le coût de la main-d’œuvre, la sélection de plantes de qualité supérieure et la surexploitation par les industries pharmaceutiques. Plusieurs enquêtes ont révélé que les plantes médicinales sont utilisées dans le traitement de la maladie d’Alzheimer, notamment la Centella asiatica, le Ginkgo biloba, le Withania somnifera, le Bacopa monnieri, la Salvia officinalis, la Melissa officinalis, la Tinospora cordifolia, la Glycyrrhiza glabra, etc.

En savoir plus sur la maladie d’Alzheimer ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_d%27Alzheimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *